Les antibiotiques ? Toujours avec mes probiotiques !

probiotiques antibiotiques nutrition microbiote danger intestins

La nutrition sportive dans votre boîte mail !

Il nous arrive tous d’avoir la flemme de lire certains articles jusqu’au bout :)

Alors pour ne rien rater de mes derniers conseils de nutrition sportive, je vous invite à vous inscrire ici !

Nous avons tous déjà pris des antibiotiques et serons certainement amenés à le refaire : les antibiotiques sont parmi les médicaments les plus prescrits dans le monde. Mais ils ont aussi de nombreux côtés négatifs !

Récemment, la littérature scientifique a mis en avant que prendre des probiotiques en parallèle et légèrement après une prise d’antibiotiques protège contre les effets négatifs des antibiotiques.

Antibiotiques : d'un rôle positif à un côté obscur

Les antibiotiques font partie des médicaments les plus couramment prescrits dans le monde. En France, chaque année, c’est en moyenne 50 millions de prescriptions d’antibiotiques qui sont réalisées ! Un antibiotique est défini comme une substance qui peut inhiber la croissance et la réplication des bactéries, ou qui a le potentiel de détruire les bactéries. Les antibiotiques prescrits ne sont pas spécifiques à une bactérie. Par conséquent, ils peuvent affecter négativement les communautés bactériennes qui ont un effet bénéfique sur notre santé.

Fait intéressant, la recherche sur le sujet démontre que les changements induits par les antibiotiques dans la diversité et l’abondance bactériennes peuvent durer entre et jusqu’à 6 mois – 2 ans après le traitement antibiotique. De plus, les antibiotiques s’accompagnent généralement d’effets secondaires, notamment des ballonnements, de la diarrhée et le risque de nouvelles infections bactériennes en cours de route : un véritable cercle vicieux !

Il convient de noter qu’il n’existe pas de définition concrète de ce qui constitue un « microbiote sain ». Cependant, la recherche indique que les personnes en meilleure santé ont tendance à avoir plus de variété et de diversité de bactéries dans l’intestin. 

Fait intéressant, des recherches plus récentes démontrent que la co-administration de probiotiques avec des antibiotiques peut aider à préserver la diversité et la composition bactériennes, et également à atténuer certains des effets secondaires liés au système gastro-intestinal, comme les ballonnements.

Des probiotiques pour contrer les effets négatifs des antibiotiques

La toute première revue systématique sur le sujet publiée dans le Journal of Medical Microbiology a analysé les tendances de 29 études publiées au cours des sept dernières années. Les auteurs ont découvert que l’administration de probiotiques aux côtés d’antibiotiques aidait au moins 3 rôles bénéfiques :

  1. maintenir la diversité et la composition bactériennes (dans certaines études mais pas toutes)
  2. réduire les modifications de la composition bactérienne « bénéfique »
  3. diminuer les effets secondaires gastro-intestinaux (dans la plupart des études)
 

Fait intéressant, des espèces bactériennes comme Faecalibacterium prausnitzii ont été préservées chez les personnes prenant des probiotiques. Cette espèce est l’une des espèces les plus importantes productrices de butyrate (sous-produit anti-inflammatoire et bénéfique pour la santé du métabolisme des microbes) dans l’intestin humain, représentant jusqu’à 5 % des bactéries dans le côlon.

Les auteurs concluent qu’il peut être une stratégie raisonnable d’inclure la co-prescription de probiotiques aux côtés des prescriptions d’antibiotiques comme un moyen viable de réduire les effets secondaires négatifs des antibiotiques.

Mise en garde : choisissez les bonnes souches probiotiques !

Les effets des probiotiques dépendent des souches et également de la dose.

L’administration de toute combinaison de probiotiques pendant des durées arbitraires pourrait modifier le microbiome d’une manière qui aurait des conséquences inconnues.

En effet, même si chaque souche probiotique choisie a un rôle clinique bien démontré, un mélange de souches probiotiques n’a pas forcément l’effet attendu : l’effet de la somme n’est pas forcément la somme des effets !

Alors attention avant d’acheter des mélanges de probiotiques : choisissez des produits dont les effets ont été cliniquement démontrés.

Sources scientifiques

Fernández-Alonso et al. « Effect of Adding Probiotics to an Antibiotic Intervention on the Human Gut Microbial Diversity and Composition: A Systematic Review ». Journal of Medical Microbiology 71, no 11 (novembre 2022)
 
Dethlefsen et al. « Incomplete Recovery and Individualized Responses of the Human Distal Gut Microbiota to Repeated Antibiotic Perturbation ». Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America 108 Suppl 1, no Suppl 1 (15 mars 2011): 4554‑61.
 
Abeles et al. « Microbial Diversity in Individuals and Their Household Contacts Following Typical Antibiotic Courses ». Microbiome 4, no 1 (30 juillet 2016): 39.
 
Zimmermann et al. « The Effect of Antibiotics on the Composition of the Intestinal Microbiota – a Systematic Review ». The Journal of Infection 79, no 6 (décembre 2019): 471‑89.

Vous devriez aussi aimer